Passage de grade

Les différents grades

 
Les ceintures de couleurs ont été inventées en Angleterre au milieu des années 1920 puis introduites 
en France par le professeur Kawaishi.

Les ceintures symbolisent la progression de l’élève et sont délivrées par le professeur de judo diplômé d'État
jusqu’à la ceinture marron le plus souvent suite à un passage de grades organisé par le club. 

Ensuite, un examen officiel permet d’obtenir la fameuse et prestigieuse ceinture noire.

On trouve dans l'ordre les ceintures de couleurs (KYU) : blanche, jaune, orange, verte, bleue, marron ;
puis les ceintures supérieurs (DAN) : la fameuse ceinture noire après la ceinture rouge/blanche, 
la ceinture rouge et enfin la ceinture blanche large.
 Il existe aussi des grades alternatifs pour évaluer et récompenser les plus jeunes (blanche-jaune, jaune-orange, orange-verte).

Les grades sont attribués à un pratiquant et permettent d'évaluer son niveau technique, son efficacité 
en combat, son degré d'ancienneté ainsi que ses qualités morales, ce qui correspond au respect 
scrupuleux du code moral ainsi qu'un investissement suffisant dans la pratique. 

Sans le minimum de respect des règles exigé, aucun judoka ne peut prétendre à l'obtention d'un grade



Les KYU : 






Les DAN :